Urgences vétérinaires : Ma chienne a du mal à mettre-bas

 

CONDUITE A TENIR EN URGENCE :

Avant tout, il faut connaître le déroulement d’une mise-bas normale chez la chienne, le nombre de chiots attendus et les points à surveiller.

Les principaux signes qui doivent vous alerter sont :

  • Terme dépassé
  • La chute de la température de la chienne s’est produite depuis plus de 24 heures
  • La chienne a des contractions depuis plus de 12 heures
  • La chienne a des contractions puissantes mais infructueuses depuis plus de 30 minutes
  • Il s’est écoulé plus de 2 heures depuis l’expulsion du dernier chiot ou l’émission de pertes vertes foncées
  • Il y a des pertes hémorragiques ou purulentes

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • En cas d’anomalie, ne pas perdre de temps et emmener la chienne dans un service d’urgence
  • Ne pas introduire des doigts ou un instrument dans les voies génitales de la chienne sous peine de graves déchirures, d’infections, …
  • Ne pas attraper un chiot encore dans les voies génitales avec les doigts et vouloir l’extraire de force (risques importants de lésions des voies génitales ou de séquelles sur le chiot)
  • Ne pas faire d’injections destinées à renforcer les contractions sans un diagnostic précis qui repose généralement sur la réalisation d’examens complémentaires. Une mauvaise utilisation peut provoquer l’installation d’une inertie définitive par épuisement de l’utérus, une souffrance et asphyxie fœtale, une rupture de l’utérus, …
 

 

 

 

 

 

Chienne Bulldog anglais et ses nombreux chiots
après une césarienne

 

GRAVITÉ :

Une mise-bas anormale est  bien évidemment une urgence vétérinaire vraie qui peut engager le pronostic vital de la chienne et des chiots.

Il existe de nombreuses causes de dystocie. Un diagnostic doit donc être établi avant de prendre une décision thérapeutique et pour y parvenir le recours à divers examens complémentaires est nécessaire.

 

En cas de mise-bas (accouchement) difficile, une radiographie est souvent nécessaire
 

 

En cas de mise-bas (accouchement) difficile, l’échographie permet d’apprécier la vitalité des fœtus et de décider une éventuelle césarienne.

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES :

Chez la chienne, le plus souvent, une mise-bas anormale est la conséquence de contractions utérines inefficaces. On parle d’inertie utérine. Il existe plusieurs formes et causes d’inertie utérine.

Des anomalies sur les voies génitales peuvent parfois être responsables d’une dystocie.

Les autres grandes causes de mise-bas anormale sont la présence d’un seul chiot (syndrome du chiot unique), des fœtus de grande taille, se présentant mal (présentation avec une patte repliée, présentation transverse, …), la présence de fœtus malformés, des malformations du bassin de la chienne,…

Chez les chiennes des races brachycéphales (notamment Bulldog anglais, Bouledogue francais, …) une césarienne est très souvent nécessaire. Une prédisposition aux dystocies est également rapportée dans d'autres races : Caniche, ...

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER : VÉTÉRINAIRE TRAITANT, VÉTÉRINAIRE A DOMICILE, CENTRE D'URGENCE VÉTÉRINAIRE, ... :

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
  • En son absence, pour ce type d’urgence, il faut vous rendre sans délai dans le service d’urgence que vous aurez pris la précaution de contacter quelques jours avant la mise-bas.

Le vétérinaire sera la plupart du temps amené à faire divers examens (radiographies, échographie, …) pour connaître le nombre de fœtus restants, dépister des anomalies de taille, de position, de mort fœtale, … Dans un certain nombre de cas, le diagnostic pourra conduire à prendre une décision de césarienne.

 

La mise-bas (accouchement) difficile est un vrai travail d’équipe, surtout en cas de portée nombreuse

 

 

Grave déformation du bassin (flèches jaunes) suite à des fractures et un enfoncement de l’articulation de la hanche (F). Sur cette chienne, une césarienne sera obligatoire.

HOSPITALISATION :

Elle est pratiquement toujours nécessaire et bien sûr indispensable si une césarienne doit être envisagée. En cas de mise-bas difficile, la surveillance, les soins à la chienne, la réanimation des chiots, … sont un véritable travail d’équipe.

 

VOIR AUSSI :

   

 

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis