Lapin - Système oculaire
Les infos santé chez le lapin

Les fiches infos santé liées au système oculaire du lapin

Les maladies oculaires des petits mammifères peuvent concerner toutes les parties de l’œil : la cornée pour les ulcères cornéens, le cristallin lors de cataracte, le liquide à l’intérieur de l’œil lors d’uvéites. Le glaucome est une augmentation de la pression intraoculaire. Les annexes de l’œil peuvent aussi être concernées : les muqueuses conjonctivales lors de conjonctivite, les paupières lors de blépharites, le canal lacrymal lors de dacryocystite, une glande de la troisième paupière peut être luxée. Les « larmes de sang » des rats ou chromodacryorrhée sont des larmes pigmentées par un colorant rouge (porphyrine) qui témoignent d’un stress chronique ou de mauvais état général.

Causes générales

Les causes de maladies oculaires sont souvent des infections, comme dans le cas des uvéites qui sont fréquemment causées par un parasite qui infeste l’oeil, Encephalitozoon cuniculi.

Elles peuvent faire suite à une infection bactérienne même à distance de l’œil, et certains lapins peuvent présenter des yeux qui coulent ou un abcès intraoculaire ou rétro-orbitaire lors de maladie dentaire, car les racines dentaires sont proches de l’orbite et du canal lacrymal. Ce dernier peut également être modifié lors de rhinite chronique. Les conjonctivites et blépharites peuvent être provoquées par la bactérie chlamydia caviae qui est fréquente chez le cobaye, par des virus, des champignons (teigne).

Des tumeurs intraoculaires pourront causer un glaucome, une augmentation du volume de l’œil, une exophtalmie ou une uvéite. Enfin, des traumatismes peuvent causer une conjonctivite, un ulcère cornéen comme la présence d’un corps étranger, une griffure, un contact avec un produit ménager… Les cataractes sont liées à l’âge ou à une autre maladie oculaire.

Signes cliniques

Les petits mammifères sont présentés en consultation pour larmoiement, tâche dans l’œil, yeux collés, rougeur, troisième paupière remontée, gros œil, voile sur l’œil ou grattage de la face. L’examen clinique montre un clignement des paupières, une opacité de la cornée ou du cristallin, un aspect trouble de l’œil, un déplacement du cristallin…

Lapin atteint d’abcès oculaire   Lapin atteint de cataracte

Diagnostic

L’examen ophtalmique est le premier élément de diagnostic : Le test à la fluorescéine révèle la présence d’ulcère, la tonométrie mesure la pression intraoculaire, une lampe à fente qui permet de détecter une uvéite, l’examen du fond d’œil peut révéler un décollement de rétine…

La cytologie examine les cellules prélevées dans les muqueuses conjonctivales avec une cytobrosse ou un écouvillon pour observer des bactéries. Sur le même prélèvement, on peut détecter l’ADN d’un virus ou d’une bactérie, ou mettre en culture une bactérie pour réaliser un antibiogramme.

L’échographie permet d’observer les structures internes de l’œil et ainsi le diagnostic d’une masse ou d’un hématome intraoculaire.

L’électrorétinographie teste le fonctionnement de la rétine et permet ainsi de savoir si un lapin retrouvera la vue suite à une opération de cataracte.

Le scanner et l’IRM permettent d’observer les structures internes de l’œil mais également un abcès rétro-orbitaire, une malocclusion ou un abcès dentaire responsable d’irritation de l’œil ou de ses annexes.

Un marquage du canal lacrymal avec un produit de contraste visible en radiographie et au scanner (dacryocystographie) permet de diagnostiquer une obstruction.

Un lapin souffrant d’ulcère cornéen révélé avec un test   IRM d’un lapin atteint d’un abcès rétrobulbaire

Traitement

Le traitement comporte souvent des molécules à appliquer localement en collyre ou pommade selon la cause de la maladie oculaire : des antibiotiques, des larmes artificielles, des analgésiques, des inhibiteurs de la production d’humeur aqueuse lors de glaucome.

Des traitements par voie générale peuvent être nécessaires, comme des diurétiques lors de glaucome, des antibiotiques et anti-inflammatoires, des compléments alimentaires.

Dans certains cas une intervention chirurgicale peut être nécessaire, par exemple pour enfouir la glande nictitante, pour retirer le cristallin lors de cataracte. Lors d’abcès ou de tumeurs intraoculaires, une énucléation peut être conseillée. Il est possible également d’opérer un abcès dentaire par endoscopie pour permettre de sauver le globe oculaire.

Complications

Lors d’infection ou de corps étranger dans l’œil, celui-ci peut s’abcéder. Un décollement de rétine et une perte de vision peuvent faire suite à un glaucome. Une opacification cornéenne peut résulter d’un ulcère cornéen chronique.

 

Points importants

Les yeux des lapins ont très peu de larme et sont très sensibles

Les ulcères cornéens sont fréquents

Les abcès intra-oculaires doivent être pris en charge rapidement

Les exophtalmies requièrent souvent un traitement chirurgical

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis