Chirurgie de l'oreille chez le lapin

Chirurgie de l'oreille chez le lapin

      

Par Minh Huynh, vétérinaire au CHV Frégis
Service des Nouveaux Animaux de Compagnie

Une chirurgie de l’oreille est indiquée en cas d’otite moyenne. C’est une affection fréquente chez certaines races de lapins (lapins béliers) et chez le cobaye. L’otite se développe le plus souvent à la faveur d’une anomalie de conformation de l’oreille. C’est notamment le cas des lapins bélier dont les conduits auditifs sont congénitalement sténosés. Une infection de l’oreille interne peut être primitive ou secondaire à une infection de l’appareil respiratoire haut (rhinite, sinusite). Dans un second temps l’atteinte peut se propager à l’oreille interne et à terme léser gravement la bulle tympanique et les structures nerveuses à proximité. Ainsi, les paralysies faciales et les syndromes vestibulaires sont fréquemment rencontrés chez les lapins atteints d’otite. Bien que les lésions nerveuses déjà présentes soient rarement entièrement réversibles, le risque de produire de nouvelles lésions pendant la chirurgie est faible.

Le bilan anesthésique dépend de l’âge, de l’état général de l’animal et de l’existence d’éventuelles maladies intercurrentes. Un bilan lésionnel par imagerie est fortement conseillé afin d’établir le plan thérapeutique et de donner un pronostic. L’examen radiographique seul n’est pas suffisant. Les outils de choix sont l’IRM ou le scanner permettant de visualiser l’appareil auditif dans son intégralité.

Plusieurs techniques existent. Le choix du type de chirurgie dépend, entre autre, de la localisation de l’infection et des lésions des structures adjacentes. L’ablation partielle du conduit auditif (PECALBO) est une méthode invasive indispensable lors d’une atteinte chronique ou sévère de l’ensemble de l’appareil auditif. Dans le cas où l’otite moyenne n’est pas compliquée d’une otite externe, une simple ouverture et un rinçage de la bulle tympanique affectée peut suffire.

La TECALBO est une intervention consistant à retirer en un seul morceau le conduit auditif externe et interne et la face latérale de la bulle tympanique. L’éventuel contenu de la bulle est vidé et rincé avant de refermer la peau. Un drain ou une mèche imbibée d’antibiotiques peuvent être mis en place pendant la durée de l’hospitalisation. Une TECALBO peut être envisagée sur les deux oreilles mais l’intervention nécessite une réalisation en deux temps permettant à l’animal de récupérer de la première chirurgie pendant 3 à 4 semaines minimum. L’ostéotomie de la bulle tympanique permet son nettoyage tout en conservant l’intégrité de l’appareil auditif. Avant de la refermer, une compresse imbibée d’antibiotique peut être installée. Cette intervention peut également être bilatérale.

  Aspect post-opératoire après une TECALBO sur un lapin

Le traitement chirurgical seul ne permet pas d’éviter les récidives. Ainsi, des prélèvements sont réalisés sur les pièces d’exérèses afin de faire une analyse bactériologique et de déterminer l’antibiotique le plus adapté à l’infection. Des soins locaux réguliers permettant de maintenir une bonne hygiène au niveau de la plaie, ainsi que la gestion de la douleur peuvent justifier une hospitalisation prolongée de l’animal. La TECALBO retire la capacité d’entendre de l’oreille opérée. Lorsqu’elle est bilatérale l’animal devient donc sourd. Cependant, cet état est bien supporté par les lapins après quelques temps d’adaptation à cette nouvelle situation.

En raison des fréquentes récidives, lorsqu’une otite interne est découverte fortuitement, il est conseillé de ne pas intervenir chirurgicalement tant qu’aucun signe clinique n’est exprimé.

 

Points importants

La chirurgie de l’oreille chez le lapin n’améliore pas forcément le statut neurologique des lapins dont la tête est penché.

La chirurgie de l’oreille chez le lapin est très efficace pour traiter les otites chroniques et prévient les surinfections.

La chirurgie de l’oreille chez le lapin est douloureuse et une bonne prise en charge de la douleur est nécessaire.

Pour toute information supplémentaire ou pour contacter un vétérinaire spécialiste,

cliquez ici.
CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis