Antibiotiques chez le chien et antibiorésistance

Antibiotiques chez le chien et antibiorésistance

Qu’est-ce qu’un antibiotique ?

Un antibiotique est un médicament permettant de combattre les bactéries responsables de diverses infections.

Cette famille de médicaments est connue depuis le milieu du XX° siècle et a permis de sauver des millions d’hommes et d’animaux.

Mais, comme de nombreux médicaments, leur utilisation peut être associée à certains effets secondaires, variables en fonction de l’espèce animale à laquelle ils sont administrés.

C’est une des raisons pour laquelle ils ne sont délivrés que sur prescription du vétérinaire.

De plus, une mauvaise utilisation peut être responsable du développement d’une antibiorésistance.

L’antibiorésistance

L’antibiorésistance est la faculté développée par les bactéries pour résister à l’action des antibiotiques (photo 1).

De nombreuses situations favorisent le développement de l’antibiorésistance. Les principales sont :

  • Utilisation abusive des antibiotiques
  • Mauvais usage des antibiotiques : non respect des doses ou des durées de traitements, associations ou changements fréquents d’antibiotiques chez un même animal, …
  • Automédication par le propriétaire
 

Photo 1 : Campagne du ministère de l’agriculture pour la lutte contre l’antibiorésistance chez le chien

Conséquences de l’antibiorésistance chez le chien

A l’occasion d’une maladie infectieuse mal traitée, la bactérie en cause va acquérir la capacité de résister à l’action d’un, plusieurs, voire tous les antibiotiques disponibles. Non seulement la maladie infectieuse va alors se développer, pouvant aller jusqu’à la mort du chien atteint, mais les germes résistants pourront aussi se propager dans l’environnement du chien et être à la source de la contamination d’autres individus, y compris parfois des hommes.

Comment lutter contre l’antibiorésistance chez le chien

La lutte contre l’antibiorésistance repose sur deux volets principaux (photo 2) :

  • Gestes d’hygiène

La lutte contre les maladies infectieuses commence par une hygiène quotidienne du chien : le laver s’il est sale, désinfecter une plaie éventuelle, nettoyer ses yeux ou ses oreilles, lui faire régulièrement détartrer les dents, …

Le maître doit aussi se laver les mains après avoir fait des soins à son chien, nettoyer régulièrement son panier et ses lieux de vie, …

  • Utilisation raisonnée des antibiotiques

En fonction de son examen clinique, c’est votre vétérinaire seul qui peut décider de l’intérêt de prescrire un antibiotique adapté (à la maladie en cause, au chien, …).

Dans un bon nombre de cas, il devra recourir à la réalisation d’examens bactériologiques (photo 3) et à un antibiogramme.

Il vous faudra respecter rigoureusement la prescription : dose, durée, mode d’administration … et ne pas interrompre le traitement, même si l’animal va mieux.

 

  

  

 

Photo 2 : Règles pour une bonne utilisation des
antibiotiques chez le chien
  Photo 3 : Examen bactériologique chez
les animaux domestiques
CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis