Faire vomir son chat en cas d\'intoxication, de corps étranger

Faire vomir son chat en cas d'intoxication, de corps étranger

Quand faire vomir son chat ?

Faire vomir un chat peut être un geste salvateur mais c’est aussi un acte qui peut être très dangereux, voire fatal.

D’une manière générale, les bonnes indications sont rares et limitées :

  • ingestion récente (moins d’une heure) d’un corps étranger non vulnérant (ex. : ingestion d’un noyau de pêche, d’un morceau de plastique souple, …)
  • ingestion récente (moins d’une heure) d’un produit toxique non irritant

Il est vivement conseillé de ne jamais faire vomir son chat sans avoir pris l’avis du vétérinaire.

Faire vomir son chat : contre-indications formelles et complications

Il ne faut jamais faire vomir un chat dans les situations suivantes :

  • Altération de sa conscience, troubles nerveux, troubles de la déglutition, … Dans ces conditions, il existe un risque très important de fausse-route provoquant alors de très graves bronchopneumonies (photo 1).
  • Ingestion de corps étrangers vulnérants : morceaux de bois (brochettes par exemple), aiguilles, hameçons, plastique dur ou pointu, … Les vomissements risquent de provoquer de graves lésions (perforations digestives en particulier) (photo 2)
  • Ingestion de corps étrangers linéaires : fils, ficelles, rubans, … Si des parties sont déjà passées dans l’intestin, le vomissement peut entraîner de très graves lésions digestives, des perforations, …
  • Ingestion de produits irritants : eau de javel, acides, soude, produits moussants, hydrocarbures, plantes irritantes, … (photo 3)
  • Chatte en gestation
 

Grave bronchopneumonie secondaire à une fausse route (fausse déglutition) chez un chat

 

  

 

  

  

 

En cas d’ingestion de produits irritants, comme de l’eau de Javel, il ne faut pas faire vomir le chat.   Il ne faut pas faire vomir le chat en cas de corps étranger intestinal ou de corps étranger vulnérant (ici dans l’œsophage) et préférer la fibroscopie.

Comment faire vomir son chat

Il existe des médicaments spécifiques mais leur usage est très délicat et demande l’expertise du vétérinaire.

L’administration de sel est contre-indiquée. Elle risque de provoquer une intoxication par le sel (œdème cérébral).

En cas d’urgence seulement, l’eau oxygénée 10 volumes peut être utilisée à raison de 1 à 2 ml/kg, par voie orale. Elle provoque le vomissement en 2 à 10 minutes. En cas d’échec, ne pas renouveler.

Attention : Le vomissement provoqué ne permet souvent que l’élimination d’une partie du contenu gastrique. En cas d’intoxication, cela ne dispense donc jamais de consulter d’urgence le vétérinaire.

Dans bien des situations, il faudra préférer le lavage gastrique ou la fibroscopie.

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis