Oiseaux - Système cardiovasculaire
Les infos santé chez les oiseaux

Les maladies cardiaques sont extrêmement fréquentes chez les perroquets (plus de la moitié des perroquets de plus de 30 ans). Elles sont largement liées à une alimentation déséquilibrée constituée de graines riches en lipides. Cette surconsommation de lipide conduit au dépôt de plaque de cholestérol, c’est un phénomène qu’on appelle athérosclérose. Cette athérosclérose est irréversible et peut être responsable de mort brutale. La prévention reste la clé de la gestion des maladies cardiaques.

Le perroquet peut être abattu, léthargique, les yeux mis clos, arrêter de parler. Les maladies cardiaques peuvent aussi se manifester avec un perroquet qui a du mal à respirer. La mort brutale par arrêt cardiaque lors d’un évènement stressant est fréquente.

Le diagnostic des maladies cardiaques combine à la fois des techniques de radiographie et d’échographie. La radiographie peut faire apparaitre une cardiomégalie, des signes d’épanchements. L’échographie permet d’évaluer la forme du cœur et les contractions du cœur mais ce moyen reste limité car les sacs aériens qui entourent le péricarde chez les oiseaux bloque les ultrasons.

 

De ce fait le diagnostic de certitude requiert un scanner de contraste. Le scanner permet de visualiser en trois dimensions le cœur, et l’injection d’un produit de contraste par voie veineuse permet de visualiser le diamètre interne de tous les vaisseaux

Le traitement des maladies cardiaques repose sur une médication avec des inhibiteurs de l’angine de conversion, des inotropes. En urgence il est important de donner de l’oxygène rapidement. Pour prévenir l’apparition de ces maladies, un régime équilibré à base de fruit et légume et non pas de graine est indispensable.

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis