Furet - Système cutané
Les infos santé chez le furet

Les fiches infos santé liées à l'appareil digestif du furet

Causes générales

La maladie surrénalienne touche les furets de plus de 3 ans. Elle est favorisée par la stérilisation chirurgicale, par une photopériode rallongée artificiellement en période hivernale et par le surpoids.

La teigne (dermatophytose) est une maladie cutanée parasitaire contagieuse, due aux espèces fongiques Trichophyton mentagrophytes ouMicrosporum canis. Des formes proches de cette maladie se retrouve dans d'autres espèces comme le chat.

La gale est une maladie cutanée plutôt rare due à l’acarien Sarcoptes scabeiinvisible à l’œil nu. Des formes proches de cette maladie se retrouve dans d'autres espèces comme le chien.

D’autres parasites cutanés tels que les puces du chien et du chat Ctenocephalides felis peuvent piquer le furet et le démanger.

  Alopécie due à une maladie surrénalienne chez un furet

Signes cliniques

La maladie surrénalienne cause un dérèglement hormonal responsable, entre autres, d’une chute de poils (alopécie) symétrique, d’abord sur la queue, puis sur la croupe, les flancs et la face ventrale du furet. Cette maladie provoque également un amaigrissement avec fonte musculaire (amyotrophie), un abattement, une résurgence de comportements et de signes sexuels (œdème, écoulement vulvaire, odeur corporelle, agressivité).

La teigne provoque une chute de poils en patch circulaires (nummulaires). Les démangeaisons (prurit) et l’érythème sont rarement observés.

La gale est responsable d’alopécie, d’érythème, de croûtes et de démangeaisons intenses. Le grattage peut occasionner des surinfections bactériennes.

Les puces peuvent être responsables de grattage avec formation de croûtes et alopécie. Leurs piqûres peuvent déclencher une réaction allergique.

Diagnostic

L’échographie abdominale est employée pour évaluer la taille et la forme des glandes surrénaliennes. Les dosages sanguins hormonaux permettent de détecter une augmentation anormale des concentrations hormonales impliquées dans la maladie surrénalienne.

Le raclage cutané, le scotch test et l’observation au microscope mettent en évidence les parasites cutanés.

Un trichogramme et une mycoculture faisant suite à un prélèvement par une moquette frottée sur le pelage permettent de détecter l’agent de la teigne.

Un calque cutané permet d’observer si des bactéries sont présentes dans les plaies de grattage. La bactériologie sert alors à identifier la bactérie responsable de la dermite secondaire.

Traitement

Une surrénalectomie est indiquée lors de tumeur surrénalienne chez les furets par ailleurs en bon état de santé général. La chirurgie permet d’augmenter l’espérance de vie de 1 à 3 ans.

Un traitement hormonal (sous forme d’implant sous cutané renouvelable une fois par an environ, ou d’injection mensuelle) est utilisé pour ralentir l’évolution de la maladie surrénalienne.

Un antiparasitaire ou un antifongique approprié au diagnostic sont utilisés pour éradiquer respectivement la gale, les puces et la teigne. Une antibiothérapie est ajoutée dans le cas de dermite secondaire.

Un traitement corticoïde est employé pour les cas de dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP). Des formes proches de cette maladie se retrouve dans d'autres espèces comme le chat.

Complications

La teigne est une maladie contagieuse et transmissible à l’homme, des mesures d’hygiène s’imposent alors.

 

Points importants

La maladie surrénalienne est une cause majeure de chute de poils chez le furet. La stérilisation médicale des furets est un moyen de la prévenir.

Une chute de poils peut être d’origine parasitaire ou fongique.

Le grattage est parfois responsable de surinfections cutanées.

Tous les animaux carnivores de la maison doivent être régulièrement déparasités avec des produits vétérinaires adaptés.

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis