Chirurgie hépatique chez le furet

Chirurgie hépatique chez le furet

Par Minh Huynh, vétérinaire au CHV Frégis
Service des Nouveaux Animaux de Compagnie

Les lobectomies partielles ou totales du foie sont indiquées lors de suspicion de tumeur hépatique, de cirrhose ou de polykystose avec une hypertrophie conséquente d’un lobe, compression des organes abdominaux et risque de rupture. Les tumeurs hépatiques sont des affections relativement fréquentes. On rencontre par ordre d’importance le lymphome, les métastases de néoplasies pancréatiques ou surrénaliennes, l’hémangiosarcome et l’adénocarcinome.

La biopsie hépatique est généralement réalisée chez le furet à l’aiguille et échoguidée. Elle peut également être pratiquée durant une laparotomie exploratrice. Elle est indiquée lors de suspicion de maladie et de néoplasie hépatique primitive ou métastatique.

Les chirurgies de la vésicule biliaire du furet consistent en une cholécystotomie lors de calcul biliaire ou en une cholécystectomie lors de cholécystite importante ne rétrocédant pas aux traitements médicaux.

Le bilan préopératoire inclut des analyses sanguines (biochimie hépatique et hématologie) et de l’imagerie (radiographie, échographie abdominale) nécessaires pour évaluer l’intérêt de la chirurgie.  Une mesure des temps de coagulation est conseillée car le foie peut facilement saigner. Lors de tumeur hépatique, un bilan d’extension pour rechercher d’éventuelles métastases est obligatoire avant toute chirurgie. Il est toujours préférable d’améliorer l’état général de l’animal avant d’intervenir chirurgicalement (réhydratation, réalimentation, analgésie, antibiothérapie de couverture…).

 

La lobectomie hépatique consiste à exciser un lobe ou une partie de lobe hépatique affecté de lésion. La biopsie hépatique est un acte chirurgical qui consiste à exciser une portion de foie pour le soumettre à une analyse histologique de laboratoire. La cholécystotomie consiste à inciser la paroi de la vésicule biliaire pour en retirer un calcul. La cholécystectomie consiste à exciser une partie malsaine de la vésicule biliaire.

L’animal est placé sur le dos et une incision est réalisée autour de l’ombilic. Lors de lobectomie, les vaisseaux hépatiques sont ligaturés. Une ligature en masse du lobe est ensuite réalisée. Le lobe hépatique est excisé et extrait de la cavité abdominale. Lors de biopsie hépatique, soit la portion à exciser est coupée après la pose d’une ligature serrée, soit un punch à biopsie est enfoncé dans le parenchyme hépatique pour délimiter la zone à biopsier pour analyse. Lors de chirurgie biliaire, la vésicule biliaire est délicatement saisie et séparée de ses attaches avec le foie. Le canal cystique est ligaturé et les sections sont réalisées. La paroi abdominale est refermée après contrôle de l’hémostase. Une analyse bactériologique et histologique biliaire peut être intéressante.

Les complications de la chirurgie comprennent les saignements intra-abdominaux, la déhiscence des plaies de sutures, et l’anorexie. De plus, dans le cas d’une atteinte de l’état général, l’animal peut être amoindri par l’intervention et mettre plusieurs jours avant de récupérer. Ces cas nécessitent un traitement de soutien (fluidothérapie, réalimentation, surveillance de la température, gestion de la douleur). Une hospitalisation de 24 heures minimum après la chirurgie est donc conseillée. Cela permet de reconnaître les signes d’alarme et de traiter les éventuelles complications.

Pour toute information supplémentaire ou pour contacter un vétérinaire spécialiste,

cliquez ici.
CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis