Maladie surrénalienne chez le furet

Maladie surrénalienne chez le furet

Par Minh Huynh, vétérinaire au CHV Frégis
Service des Nouveaux Animaux de Compagnie

La maladie surrénalienne touche les furets de plus de 3 ans stérilisés des deux sexes. C’est une maladie hormonale qui provoque un excès d’hormones sexuelles à cause d’une hyperplasie ou d’une tumeur de la glande surrénale.

Les facteurs de risques sont la stérilisation chirurgicale, la photopériode rallongée l’hiver par l’éclairage artificiel et le surpoids.

Les signes cliniques cutanés sont une chute de poils symétrique (alopécie) commençant par la queue puis rejoignant la croupe, les flancs et le ventre du furet. Le furet atteint est abattu et amaigri par amyotrophie. Les signes sexuels sont exacerbés avec la présence d’un comportement sexuel, œdème et écoulements de la vulve chez la femelle, agressivité et odeur marquée chez le mâle. La rate peut également augmenter de volume (splénomégalie). Plus occasionnellement, une anémie et une diminution de l’immunité se manifestent car l’excès hormonal est toxique pour la moelle osseuse. Le furet peut aussi présenter une augmentation de la prise de boisson et des mictions, et une prostatite chez le mâle.

 

Points importants

Les furets mâles et femelles stérilisés de plus de 3 ans sont à risque de développer une maladie surrénalienne.

Une alopécie de la queue est un signe d’appel de maladie surrénalienne.

L’échographie abdominale permet d’examiner les glandes surrénales.

Le traitement repose sur l’inhibition des hormones sexuelles
Le diagnostic se fait par échographie abdominale pour observer la taille, la symétrie et l’homogénéité du parenchyme des surrénales. Un bilan d’extension est réalisé à cette occasion à la recherche de métastases hépatiques, infiltrations du rein ou de la veine cave. Un dosage sanguin des hormones sexuelles peut être recommandé en cas de suspicion.

Le traitement de choix est la surrénalectomie. C’est un acte chirurgical qui consiste à extraite la glande surrénale impliquée. Il est indiqué chez les furets jeunes, en bon état général et dont l’échographie laisse envisager la présence d’une tumeur surrénalienne ou dans le cas d’échec du traitement médical. L’espérance de vie est de 3 ans environ pour les furets de moins de 3 ans et de un an et demi environ chez les furets de plus de 4 ans. Une analyse histologique de la surrénale doit être entreprise pour évaluer son caractère malin.

Le traitement médical consiste en l’administration d’un traitement hormonal visant à inhiber l’activité sécrétrice d’hormones sexuelles par les surrénales. C’est une technique médicale également utilisée pour stériliser le furet. Il peut s’agir d’un implant de desloréline sous cutané à renouveler tous les ans environs, ou d’une injection mensuelle. Il permet d’obtenir une atténuation des symptômes. En revanche, lors des deux premières semaines de traitement, une exacerbation des signes sexuels est observée transitoirement. La repousse des poils est longue (1 à 2 mois minimum). Une échographie de contrôle est conseillée deux mois après la chirurgie ou la pose de l’implant. Pour prévenir l’apparition de la maladie, il est conseillé de stériliser médicalement les jeunes furets, de respecter un temps d’obscurité de 12 heures par jour et de surveiller le surpoids.

  Alopécie due à une maladie surrénalienne chez le furet

Pour toute information supplémentaire ou pour contacter un vétérinaire spécialiste,

cliquez ici.

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis