Pathologie chien > Système endocrinien > Hypocorticisme ou maladie d\'Addison chez le chien

Hypocorticisme ou maladie d’Addison chez le chien

Par Juan Hernandez, vétérinaire au CHV Frégis
Spécialiste en Médecine Interne, Diplomé de l'ACVIM et de l'ECVIM

L’hypocorticisme, ou maladie d’Addison, est une affection dans laquelle une production insuffisante d’hormones corticosurrénaliennes entraine dans l’organisme un déficit en corticoïdes naturels (minéralocorticoïdes et/ou glucocorticoïdes).

L’hypocorticisme primaire est souvent la conséquence d’une maladie auto-immune provoquant une destruction du cortex des glandes surrénales.

Les signes cliniques peuvent apparaître de façon aigüe, chronique ou cyclique. Les signes les plus communs sont l’abattement, les vomissements,  la perte de poids, l’anorexie, la diarrhée (méléna) et  les tremblements ; plus rarement, on peut observer une augmentation de la soif et de la production d’urines (on parle de polyuro-polydipsie) et des douleurs abdominales.

L’évolution vers un état de choc hypovolémique peut compromettre la vie de l’animal.

D’autres manifestations cliniques de la maladie d’Addison incluent des crises convulsives dues à une hypoglycémie, des tremblements musculaires et des hémorragies gastro-intestinales.

Le diagnostic repose sur des tests sanguins.

Certaines races présentent une prédisposition comme : le Caniche, …

 

Le Caniche est considéré comme un chien prédisposé à l’hypocorticisme (ou maladie d’Addison)

Pour toute information supplémentaire ou pour contacter un vétérinaire spécialiste,

cliquez ici.
Glossaires
Auteur
Dr Hernandez
Service medecine
CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis