Nos infos races  >   Chien  >   Dogue Argentin
Races de chiens : Dogue Argentin

Les maladies et la santé du Dogue argentin

Le Dogue argentin appartient au groupe II : Chiens de type Pinscher et de type Schnauzer, Molossoïdes, Chiens de Montagne et de Bouviers Suisses.

En 2015, le Livre des Origines Français (LOF) a enregistré 712 inscriptions, ce qui en fait une race assez moyennement représentée en France. Elle est classée au 63° rang des naissances 2015.

C’est une race relativement récente et peu répandue, ce qui explique qu’il n’y a pratiquement aucune publication scientifique concernant les éventuelles prédispositions pathologiques pour cette race.

Neurologie : maladies nerveuses, cerveau et nerfs

Surdité congénitale :
Actuellement, la prévalence n’est pas connue chez le Dogue argentin mais une origine héréditaire est suspectée. C’est un défaut éliminatoire. (Strain 2004)

Le standard du Dogue argentin

Tête :
De type molossoïde, forte, bien sculptée, carrée. Crâne massif et convexe, les rides du front sont accusées. Museau légèrement concave, mâchoires puissantes.

Yeux :
Sombres ou noisette

Oreilles :
Attachées haut, dressées ou demi dressées, de forme triangulaire. Elles sont généralement coupées.

Corps :
Puissant, sans lourdeur. Cou arqué et fort. Poitrail large, poitrine ample et profonde. Dos solide.

Membres :
Antérieurs longs et droits. Postérieurs bien musclés. Pieds plutôt ovales, doigts arqués

Queue :
Longue et grosse, naturellement tombante

Poil :
Court, serré et épais

Robe :
Blanche. Toute tache de couleur entraîne la disqualification.

Taille :
Mâle : de 60 à 68 cm
Femelle : de 60 à 65 cm

Poids :
De 40 à 45 kg pour les mâles et 40 à 43 kg pour les femelles.

 

Connaître le Dogue argentin

Autres noms du Dogue argentin
Dogo Argentino, Dogo

Pays d’origine du Dogue argentin
Argentine

Utilisation du Dogue argentin
Chien de chasse (gros gibier : sanglier, puma, ….)
Chien d’utilité : police, armée, douane, catastrophe, guide d’aveugle.
Chien de garde.
Chien de compagnie

Caractère et aptitude du Dogue argentin
Très robuste, actif, énergique, agile et courageux. Calme, placide, affectueux, docile, il aime la compagnie et a besoin du contact de son maître. Il n’aboie quasiment jamais. Il est agressif et dominant vis à vis de ses congénères et redoutable lorsqu’il garde une propriété.


 
 

Conseils d’éducation et de vie du Dogue argentin
Il lui faut une éducation ferme mais sans brutalité car il est très susceptible. Il supporte la vie en appartement s’il peut sortir deux à trois fois par jour et prendre beaucoup d’exercice. Il doit pouvoir vivre le plus possible en plein air. Brossage une ou deux fois par semaine et bain deux à trois fois par an. Nettoyer régulièrement le contour des yeux pour éviter les traînées brunâtres.

Durée de vie du Dogue argentin
Il n’y a pas de publication scientifique sur la longévité du Dogue argentin.

Histoire du Dogue argentin
Race créée en Argentine par les deux frères Martinez, au début du XXe siècle, à partir de chiens de combat de Cordoba, féroces molosses. Ils firent des croisements avec des Mâtins, des Montagnes des Pyrénées, Dogues Allemands, Dogues de Bordeaux, Boxers, Mastiffs, Bulldogs, Pointers, Irish Wolfhound,… afin d’obtenir un chien aux multiples aptitudes : chasse, combat, garde… Un premier standard fut rédigé en 1928, approuvé par la Fédération cynophile d’Argentine en 1965. La F.C.I.  établit un standard en 1973 et reconnaît en 1975 la première et unique race canine d’origine argentine. Le Dogue argentin est arrivé en France en 1980.

 
 
CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis