Urgences   >  Urgences chez le chat   >  
Mon chat diabétique va mal, fait une crise ou un malaise

Urgences vétérinaires : Mon chat diabétique va mal, fait une crise ou un malaise

 

CONDUITE A TENIR EN URGENCE :

Un chat atteint de diabète sucré et traité par injections d’insuline peut voir son état se dégrader plus ou moins rapidement pour deux raisons : le coma diabétique acido-cétosique et la crise d’hypoglycémie. Les signes qui doivent vous alerter sont : une augmentation de la soif, de la faim ou de la quantité d’urines produites, un amaigrissement, apparition de crises convulsives.

Si vous surveillez régulièrement les urines : apparition de corps cétoniques, trop de sucre ou, inversement, jamais de traces de sucre.

 

 

Si vous êtes certain, et seulement dans ce cas, qu’il y a eu une administration excessive d’insuline, votre chat fait probablement une crise d’hypoglycémie. Il est alors indiqué de lui faire absorber du sucre sous forme de sirop d’érable ou de sirop de sucre et de le conduire tout de suite aux urgences vétérinaires.

Avant de vous rendre aux urgences, n’oubliez pas de noter :

  • le type d’insuline que vous utilisez, la dose administrée, les horaires d’injection et de repas.
  • les changements récents de régime alimentaire
  • si le chat a souffert récemment d’infections, a reçu des médicaments et lesquels,…

Tous ces éléments seront importants à communiquer au vétérinaire.

 

Echographie chez un chat diabétique présentant une pancréatite.

 

L’utilisation de stylo injecteur d’insuline limite considérablement les erreurs de dosage et les risques d’hypoglycémie ou de crise de coma diabétique

 

GRAVITÉ :

Un chat diabétique dont l’état se dégrade est une Urgence vétérinaire vraie qui peut rapidement aboutir à des situations graves dont les deux principales sont le coma diabétique acido-cétosique et le coma hypoglycémique. La première est l’aboutissement d’un taux de sucre sanguin excessif alors que la deuxième est, au contraire, un effondrement de la glycémie (taux de glucose dans le sang). Les symptômes sont généralement très comparables, c’est pourquoi l’hospitalisation et la réalisation d’examens sanguins et urinaires sont indispensables.

 

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES :

D’assez nombreuses causes peuvent être responsables de la dégradation de l’état d’un animal diabétique. On peut distinguer :

  • des causes « techniques » : injection mal faite (ou faite deux fois), erreur de dose (trop ou trop peu), insuline périmée ou mal conservée, contrôles insuffisants, …
  • des causes environnementales : activité physique inadaptée, erreur alimentaire, chat qui vole des aliments, …
  • des causes médicales : infection bactérienne, pancréatite
  • des causes liées au traitement insulinique : dose inadaptée (trop ou trop peu), type d’insuline, nombre d’injections quotidiennes, équilibrage difficile, …
  • des causes liées à d’autres traitements : administration de cortisone notamment

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER : VÉTÉRINAIRE TRAITANT, VÉTÉRINAIRE A DOMICILE, CENTRE D'URGENCE VÉTÉRINAIRE, ... :

  • Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.
  • En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable. En effet, une surveillance vétérinaire prolongée, des dosages répétés de la glycémie, des bilans ioniques du sang, des perfusions adaptées aux résultats sanguins, selon les cas recours à l’utilisation d’insuline à action rapide, … doivent être mis en place.

 

HOSPITALISATION :

Elle est indispensable dans les cas sérieux. Selon la situation, l’examen clinique et les premières analyses sanguines permettront d’évaluer la gravité de la situation.

 

VOIR AUSSI :

 

Chat diabétique ayant fait une crise d’hypoglycémie et hospitalisé en soins intensifs

   

 

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis